Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : TOUT SUR L'A.L.S. (Analyse des Logiques Subjectives©)
  • TOUT SUR L'A.L.S. (Analyse des Logiques Subjectives©)
  • : Blog scientifique sur l'A.L.S. (Analyse des Logiques Subjectives©), méthode originale d'analyse de discours partant des métaphores quotidiennes et de la psychanalyse. Applications dans de nombreux domaines des Sciences Humaines et Sociales : linguistique, littérature (Camus), poésie (Baudelaire), traduction, rhétorique, argumentation, psychologie sociale. Textes, articles, exercices, discussions,dictionnaires.Google+
  • Contact

Mots-clé

Mots-clé : analyscience, linguistique, analyse de discours, sémantique, microsémantique, microsémantique du fantasme, logique de la déraison, lexicologie, subjilecte, métaphore, paradiastole, oxymore, isotopie subjective, axiologie, homonyme, homonymie, pseudosynonyme, pseudosynonymie, psychanalyse, Lacan, Réel Symbolique Imaginaire, psychologie, psychologie sociale, psychose, paranoïa, paranoïaque, schizophrénie, schizophréne, rhétorique, argumentation, épistémologie, logique, logique libre, poésie, littérature, surréalisme, Hocquenghem, Charles Baudelaire, traduction, malentendu, dialogue de sourds, expressions figées, Jean-Jacques Pinto, Jean-Claude Milner, L’Œuvre claire, Albert Camus, Marie Cardinal, Amélie Nothomb, Georges Brassens, Henry Miller, Georges Bataille, Michel Leiris, Parménide, hystérie, hystérique, obsession, obsessionnel, phobie, phobique, angoisse, inconscient, formations de l'inconscient, rêve, rébus, lapsus, oubli, acte manqué, mot d'esprit, interprétation, antiphilosophie, anti-philosophie, Cyrano, Cyrano de Bergerac, Aragon, Nietzsche, Mallarmé, Schreber, subjiciel, points de vue, la subjectivité comme artifice, subjectivité, subjectivité artificielle, machina subjectiva, argot, Luce Irigaray, Hélène Cixous, Gilles Deleuze, Félix Guattari, Jean-François Lyotard, homéopsychie, malaise dans la civilisation, propagande, propagande et psychanalyse, psychanalyse et propagande, neurosciences, neurosciences et psychanalyse, psychanalyse et neurosciences, approche logiciste, Jean-Claude Gardin, Jean Molino, cognisème, subjisème, prothèse psychique, identification cognitive, identification subjective, galiléisme, galiléisme étendu, science galiléenne, structuralisme, structure, langage, définition apophatique de la psychanalyse, définition récursive de la psychanalyse

 


Recherche

25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 10:37

Jacques Brel

 

       La célébrissime chanson "J’vous ai apporté des bonbons", de Jacques Brel, met en scène un personnage que beaucoup s'accordent à trouver ridicule, quoiqu'attendrissant. L'A.L.S. permet de dire pourquoi, dès le premier couplet, et ce sans recourir à l'examen de la mimique et de la gestuelle de Jacques Brel. Sauriez-vous dire pourquoi, sachant qu'un programme d'Intelligence Artificielle (IA) pourrait non seulement diagnostiquer le profil psychologique du personnage, mais aussi réagir par un rire ou un sourire (icône affichée à l'écran !) à ce fragment de texte ?

 

J’vous ai apporté des bonbons
Parc' que les fleurs, c'est périssable
Puis les bonbons, c'est tell'ment bon
Bien qu' les fleurs soient plus présentables
Surtout, quand elles sont en boutons
 
(Mais), j'vous ai apporté des bonbons

 

       Début de réponse : appliquons les conventions de notation de l'A.L.S. (italique : série A, gras : série B, souligné : valorisé, non souligné : dévalorisé). On obtient :

 

J’vous ai apporté des bonbons
Parc' que les fleurs, c'est périssable
Puis les bonbons, c'est tell'ment bon
Bien qu' les fleurs soient plus présentables
Surtout, quand elles sont en boutons
(Mais), j'vous ai apporté des bonbons

 

       Au niveau lexical que vise l'A.L.S. on constate la préférence du personnage pour un élément B (bonbon : compact, dur, sucré, artificiel, impérissable) opposé à un élément essentiellement A (fleur : fragile, naturelle, périssable) et pour les qualtés B "accidentelles" de cet objet principalement A (présentable, en boutons).

      On pourrait déjà construire, pour la notion de "cadeau" (en Occident ...), un schéma* (Minsky) ou un scénario* (Shank) :

*Les schémas (Minsky 1974). Un schéma (frame) est un ensemble de connaissances autour d’un sujet donné (par exemple un mot).

*Les scénarios (Schank 1978). Un scénario (script) est un ensemble de connaissances autour d’une situation donnée. Le scénario comprend :
            des conditions initiales (de déclenchement)
            des actions (possibles)
            un résultat
            des exceptions (anomalies).

      Au niveau syntaxique (l'A.L.S. indique que la sémantique peut infiltrer la syntaxe) on note que le geste du cadeau, qui peut assez souvent se passer de paroles, s'encombre ici d'une argumentation pesante et insistante, véritable amorce de démonstration analysée ci-dessous* et marquée par les connecteurs "parce que", "(et) puis", "bien que", "surtout", "mais" (dans certaines versions). C'est à dessein que nous disons "s'encombre", "pesante", "insistante", "démonstration", car "cadeau" est un mot A, cher aux locuteurs du parler extraverti (A+) et étranger à ceux du parler introverti (trop "pingres, radins, avares"), terme dont le contexte ("ça doit venir du coeur") éloigne donc tout calcul, ratiocination, préméditation, voire négociation. Un cadeau est désintéressé et oblatif.

      On peut donc munir un petit programme d'IA d'un module simulant la réception "extravertie" de cette tirade "introvertie" dans un contexte cognitif de remise de cadeau, et obtenir déjà l'affichage d'un diagnostic d'inadaptation du texte en regard du geste. Pour l'appréciation de ridicule, c'est un peu plus compliqué à implémenter, mais tout à fait possible : Humour et Intelligence artificielle (en anglais)

 

*Analyse de l'amorce de démonstration avec ses présupposés (à la manière de Ducrot) :

 

Je vous ai apporté quelque chose

Au lieu de vous le remettre sans parler, ou de dire "C'est un cadeau" ou "C'est pour vous" ou "C'est une surprise" sans autre précision,

Je vous indique qu'il s'agit de bonbons, et je justifie mon choix tout en cherchant à me faire pardonner son "audace" :

- Certes la coutume est d'offrir à une dame des fleurs

- Mais quant aux fleurs* elles sont périssables

- Et quant aux bonbons, ils sont bons

- Or (TOPOS allégué comme universel) on aime ce qui est bon et on rejette ce qui est périssable

- Donc je choisis les bonbons

*En dérivation sur "quant aux fleurs" :

- Certes elles sont périssables

- Mais elles sont plus présentables que les bonbons

- De plus, offertes en bouton elles se fanent moins vite, elles durent plus longtemps

- Donc j'aurais pu choisir les fleurs

- Mais (Prémisse non formulée, et pour cause !) je choisis en fonction de MES critères, pas des votres !!! 

- Donc je fais passer mon TOPOS subjectif, particulier, pour un topos commun, partagé, universel introduit par Or.

 

 

       Suite de la réponse dans quelques jours ...


                                                [À suivre]

 

Articles de contenu voisin :

 

Une chanson de Georges Brassens, "Le pornographe" 

 

Une chanson de Sandrine Kiberlain à analyser

 

Mallarmé mal aimé ?

 

La personnalité de Cyrano vue par l'A.L.S.

 

De Du Bellay à Piaf : regretter ou non ?

 

L'avant-lire et les préfaces de "Le libertinage", d'Aragon

 

Application de l'A.L.S. au corpus des Fleurs du Mal de Ch. Baudelaire

 

Passage extrait du livre de H. Miller "Le monde du sexe", complété

 

Le petit jeu des proverbes vus par l'A.L.S.

 


 

 

 

  


Merci de bien vouloir laisser un commentaire ci-dessous


 


Français

L'A.L.S. (Analyse des Logiques Subjectives) est une méthode d’analyse des mots (lexèmes) d’un texte parlé ou écrit, inspirée par la psychanalyse, qui permet, sans recourir au non-verbal (intonations, gestes, mimiques), d’avoir une idée de la personnalité de l’auteur et de ceux qu’il peut espérer persuader ou séduire. C'est une microsémantique du fantasme.

English
A.L.S (Analysis of Subjective Logics) is an analytical method concerned with the words (lexical items) of a spoken or written text. Drawing on psychoanalysis, it allows one, without resorting to the non-verbal (intonations, gestures, mimics, etc.), to get an idea of the personality of the author as well as of those one expects to persuade or to entice.

Deutsch
Die A.L.S (Analyse der Subjektiven Logiken) ist eine Untersuchungsmethode der Wörter (lexikalische Einheiten) eines gesprochenen oder geschriebenen Textes, mit einer Inspiration der Psychoanalyse, der erlaubt, ohne sich an das Nichtverbale (Intonationen, Bewegungen, Mimiken, u.s.w.) zu wenden, eine Idee der Personalität des Autors und derjenigen zu bekommen, die er zu überreden oder zu bezaubern hofft.

Português
A A.L.S. (Análise das Lógicas Subjetivas) é um método de análise das palavras (unidades lexicais) de um texto falado ou escrito, inspirado pela psicanálise, que permite, sem recorrer ao não-verbal (intonações, gestos, mímicas, etc.), ter uma idéia da personalidade do autor e daqueles que ele pode esperar persuadir ou seduzir.

Español
El A.L.S. (Análisis de las Lógicas Subjectivas) es un método de análisis de las palabras (lexemas) de un texto hablado o escrito, inspirado por la psicoanálisis, que permite, sin recurrir al no verbal (intonaciones, gestos, mímicas), tener una idea de la personalidad del autor y de aquellos a los que puede esperar persuadir o seducir.

Italiano
L'A.L.S. (Analisi delle Logiche Soggettive, è un metodo di analisi delle parole ("lexèmes") di un testo parlato o scritto, ispirata per la psicanalisi, che permette, senza ricorrere al no-verbale (intonazioni, gesti, mimici), di avere un'idea della personalità dell'autore e di quelli che può sperare di persuadere o sedurre.



Résumé : Blog de diffusion de textes et de discussions autour de l'Analyse des Logiques Subjectives, méthode linguistique originale d'analyse de discours partant des métaphores courantes et de la psychanalyse.

Abstract : Blog about "Analysis of Subjective Logics ", an original linguistic approach in discourse analysis.


Mots-clé : analyscience, linguistique, analyse de discours, sémantique, microsémantique, microsémantique du fantasme, logique de la déraison, lexicologie, subjilecte, métaphore, paradiastole, isotopie subjective, homonyme, homonymie, pseudosynonyme, pseudosynonymie, psychanalyse, Lacan, Réel Symbolique Imaginaire, psychologie, psychologie sociale, psychose, paranoïa, schizophrénie, rhétorique, argumentation, épistémologie, logique, logique libre, poésie, littérature, surréalisme, antiphilosophie, Charles Baudelaire, traduction, malentendu, dialogue de sourds, expressions figées, Jean-Jacques Pinto, Jean-Claude Milner, L’Œuvre claire, Albert Camus, Marie Cardinal, Georges Brassens, Henry Miller, Georges Bataille, Michel Leiris, Parménide, hystérie, obsession, phobie, angoisse, inconscient, formations de l'inconscient, rêve, rébus, lapsus, oubli, acte manqué, mot d'esprit, interprétation, Cyrano de Bergerac, Aragon, Nietzsche, Mallarmé, Schreber, subjiciel, points de vue, la subjectivité comme artifice, prothèse psychique, homéopsychie, subjectivité artificielle, machina subjectiva, argot, Luce Irigaray, Hélène Cixous, Gilles Deleuze, Félix Guattari, Jean-François Lyotard, propagande, propagande et psychanalyse, psychanalyse et propagande, neurosciences, neurosciences et psychanalyse, psychanalyse et neurosciences, approche logiciste, Jean-Claude Gardin, cognisème, subjisème, galiléisme, galiléisme étendu, science galiléenne

Keywords : analyscience, linguistics, "discourse analysis", metaphor, psychoanalysis, Lacan, psychology, social psychology, psychosis, paranoia, schizophrenia, rhetorics, argumentation, epistemology, poetry, litterature, Baudelaire, translation, misunderstanding, frozen expressions, Jean-Claude Milner, Albert Camus, Marie Cardinal, Amélie Nothomb, Georges Brassens, Henry Miller, Georges Bataille, Michel Leiris, Parménide, Montaigne, Cyrano de Bergerac, Aragon, Nietzsche, Mallarmé, Schreber, hysteria, fixed idea, phobia, anxiety, the unconscious, dream, rebus, subjiciel, machina subjectiva

Schlüsselwörter : Analyscience, Linguistik, Redeanalyse, Metapher, Psychoanalyse, Lacan, Psychologie, soziale Psychologie, Psychose, Paranoia, Schizophrenie, Rhetorik, Argumentation, Epistemologie, Poesie, Literatur, Baudelaire, Übersetzung, Mißverständnis, starre Ausdrücke, Jean- Claude Milner, Albert Camus, Marie Cardinal, Amélie Nothomb, Georges Brassens, Henry Miller, Georges Bataille, Michel Leiris, Parménide, Montaigne, Cyrano de Bergerac, Aragon, Nietzsche, Mallarmé, Schreber, Hysterie, Zwangsvorstellung, Phobie, Angst, Unbewusstes, Traum, Rebus, subjiciel, machina subjectiva

Palavras-chaves : analyscience, linguística, análise de discursos, metáfora, psicanálise, Lacan, psicologia, psicologia social, psicose, paranóia, esquizofrenia, retórica, argumentação, epistemologia, poesia, literatura, Baudelaire, tradução, equívoco, expressões bloqueadas, Jean- Claude Milner, Albert Camus, Marie Cardinal, Amélie Nothomb, Georges Brassens, Henry Miller, Georges Bataille, Michel Leiris, Parménide, Montaigne, Cyrano de Bergerac, Aragon, Nietzsche, Mallarmé, Schreber, histeria, idéia fixada, fobia, inquietude, o inconsciente, sonho, rébus, subjiciel, machina subjectiva

Palabras-clave : analyscience, lingüistica, análisis de discurso, metáfora, psicoanálisis, Lacan, psicología, psicología social, psicosis, paranoïa, esquizofrenia, retórica, argumentación, epistemología, poesía, literatura, Baudelaire, traducción, malentendido, expresiones cuajadas, Jean-Claude Milner, Albert Camus, Marie Cardinal, Amélie Nothomb, Georges Brassens, Henry Miller, Georges Bataille, Michel Leiris, Parménide, Montaigne, Cyrano de Bergerac, Aragon, Nietzsche, Mallarmé, Schreber, histerismo, obsesión, fobia, angustia, inconsciente, sueño, jeroglífico, subjiciel, machina subjectiva

Parola-chiave : analyscience, linguistica, analisi di discorso, metafora, psicanalisi, Lacan, psicologia, psicologia sociale, psicosi, paranoia, schizofrenia, retorica, argomentazione, epistemologia, poesia, letteratura, Baudelaire, traduzione, malinteso, espressioni idiomatiche, Jean-Claude Milner. , Albert Camus, Marie Cardinal, Amélie Nothomb, Georges Brassens, Henry Miller, Georges Bataille, Michel Leiris, Parménide, Montaigne, Cyrano de Bergerac, Aragon, Nietzsche, Mallarmé, Schreber, isterismo, ossessione, fobia, angoscia, inconscio, sogno, rebus, subjiciel, machina subjectiva

Partager cet article

Repost 0
Published by Analogisub - dans Exercices
commenter cet article

commentaires