Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : TOUT SUR L'A.L.S. (Analyse des Logiques Subjectives©)
  • TOUT SUR L'A.L.S. (Analyse des Logiques Subjectives©)
  • : Blog scientifique sur l'A.L.S. (Analyse des Logiques Subjectives©), méthode originale d'analyse de discours partant des métaphores quotidiennes et de la psychanalyse. Applications dans de nombreux domaines des Sciences Humaines et Sociales : linguistique, littérature (Camus), poésie (Baudelaire), traduction, rhétorique, argumentation, psychologie sociale. Textes, articles, exercices, discussions,dictionnaires.Google+
  • Contact

Mots-clé

Mots-clé : analyscience, linguistique, analyse de discours, sémantique, microsémantique, microsémantique du fantasme, logique de la déraison, lexicologie, subjilecte, métaphore, paradiastole, oxymore, isotopie subjective, axiologie, homonyme, homonymie, pseudosynonyme, pseudosynonymie, psychanalyse, Lacan, Réel Symbolique Imaginaire, psychologie, psychologie sociale, psychose, paranoïa, paranoïaque, schizophrénie, schizophréne, rhétorique, argumentation, épistémologie, logique, logique libre, poésie, littérature, surréalisme, Hocquenghem, Charles Baudelaire, traduction, malentendu, dialogue de sourds, expressions figées, Jean-Jacques Pinto, Jean-Claude Milner, L’Œuvre claire, Albert Camus, Marie Cardinal, Amélie Nothomb, Georges Brassens, Henry Miller, Georges Bataille, Michel Leiris, Parménide, hystérie, hystérique, obsession, obsessionnel, phobie, phobique, angoisse, inconscient, formations de l'inconscient, rêve, rébus, lapsus, oubli, acte manqué, mot d'esprit, interprétation, antiphilosophie, anti-philosophie, Cyrano, Cyrano de Bergerac, Aragon, Nietzsche, Mallarmé, Schreber, subjiciel, points de vue, la subjectivité comme artifice, subjectivité, subjectivité artificielle, machina subjectiva, argot, Luce Irigaray, Hélène Cixous, Gilles Deleuze, Félix Guattari, Jean-François Lyotard, homéopsychie, malaise dans la civilisation, propagande, propagande et psychanalyse, psychanalyse et propagande, neurosciences, neurosciences et psychanalyse, psychanalyse et neurosciences, approche logiciste, Jean-Claude Gardin, Jean Molino, cognisème, subjisème, prothèse psychique, identification cognitive, identification subjective, galiléisme, galiléisme étendu, science galiléenne, structuralisme, structure, langage, définition apophatique de la psychanalyse, définition récursive de la psychanalyse

 


Recherche

12 juillet 2008 6 12 /07 /juillet /2008 16:47


Voici, pour exercer votre sagacité, une série d'expressions relatives à l'alimentation. Essayez de trouver, en comparant leur valeur (positive ou négative) et leur lexique (rattachable aux séries), de quel point de vue ou parler elles pourraient émaner.

Rappel tiré de l'article Linguistique et psychanalyse : pour une approche logiciste :

" Paragraphe 4.1.3. Les expressions et locutions figées

Par exemple : « dépasser les bornes », « couper les ponts »

On peut assez souvent dégager des règles de calcul simples pour déterminer la série d'une expression de forme Verbe + Complément d'objet direct, à partir de ses éléments :

. Verbe A + Nom B -> expression A : casser la baraque
. Verbe B + Nom A -> expression B : limiter les dégâts
. Verbe A + Nom A -> expression A : courir un risque
. Verbe B + Nom B -> expression B : assurer ses arrières

L'étude de ces expressions permet de comparer la manière de décrire un même référent dans les différents points de vue (on peut lister les « traductions » d'une expression d'un point de vue dans l'autre).

Exemple : sortir de la route (I) / rentrer dans le décor (E). "

[fin de citation]

Après ce rappel qui vous indique dans quelle direction chercher, voici la liste d'expressions relatives à l'alimentation :

(s') en prendre plein la gueule
avaler des couleuvres
avaler la pilule
avaler les kilomètres
avaler son extrait de naissance
avoir sa dose
avoir soupé de
baigner dans son jus
bouffer comme un chancre
c'est cuit
c'est mes oignons
c'est pas de la tarte
c'est pas du tout cuit
couper les vivres
cuisiner quelqu'un
donner en pâture à
donner la pâtée
donner un marron
donner une chataîgne
donner une tarte
en faire tout un plat
envoyer paître
envoyer un pain
envoyer un pruneau
envoyer une beigne
être sur le gril
faire du blé
faut se le goinfrer
je ne vais pas te manger
lécher le cul
les carottes sont cuites
manger comme un porc
manger la consigne
manger le morceau
manger les pissenlits par la racine
manger son pain blanc
mettre les bouchées doubles
mettre une olive dans le buffet
ne faire qu'une bouchée de
ne pas en démordre
ne pas mâcher ses mots
on n'est pas sortis de l'auberge
partir comme des petits pains
passer à la casserole
passer à table
pédaler dans la choucroute
pédaler dans le yaourt
plat de nouilles
prendre pour une poire
purée de pois
rongé par le chagrin
ruminer le passé
s'en mordre les doigts
s'engraisser sur le dos des autres
se faire charcuter
se faire plumer
se fendre la pêche
se fendre la poire
se mettre à table
soupe-au-lait
vieux croûton
les gros mangent les petits

... et encore (en désordre alphabétique ...)

avoir du pain sur la planche
bouffé aux mites
fourchette de prix
gâte-sauce
lèche-frite
manger à sa faim
mettre la main à la pâte
se gargariser avec
se viander
tarte à la crème
 tomber tout rôti dans le bec
tourner en eau de boudin
se faire plumer comme un pigeon
bête à manger du foin
être le dindon de la farce
être une oie blanche
poser un lapin
se faire pigeonner
bouffer l'oxygène
sucer le sang
bouffer du curé
faire son beurre
tête de lard
compter pour du beurre
grosse légume
en avoir gros sur la patate
avec sa gueule enfarinée
rouler dans la farine
pédaler dans la semoule
pédaler dans la soupe
avoir les jambes/les guibolles en fromage blanc
avoir du sang de navet
se faire bouffer
faire la fine bouche
c'est du jus de chaussettes
sucrer les fraises
tout sucre, tout miel
se sucrer
en avoir soupé
il me gave
sugar, honey (anglais)
to be fed up with (anglais)
tenir des propos mielleux
 latin de cuisine
c'est râpé


Bonne recherche !

----------------------------------------------------------------------

Début de piste, le 13 mars 2005 :

. Dans cette liste hétérogène, nous allons pour commencer remarquer que l’alimentation n’a pas toujours bonne presse : beaucoup d’expressions contenant le trait « comestible » sont négatives. Parmi celles-ci, relevons :

1) les noms de coups et de projectiles mortels métaphorisés par des aliments :

donner la pâtée
donner un marron
donner une chataîgne
donner une tarte
envoyer un pain
envoyer un pruneau
envoyer une valda [marque de pastilles pour la toux]
envoyer une beigne
mettre une olive dans le buffet, etc.

2) les expressions dévalorisantes, ironiques, voire injurieuses, auxquelles nous ajoutons pour le contexte des mots simples péjoratifs :

prendre pour une poire
avoir l'air tarte
se faire charcuter
vieux croûton
grosse légume
grosse huile
plat de nouilles
tête de lard
gros plein de soupe
enviandé
boudin
morue
maquereau
saucisson
banane
patate

tous les aliments évoqués ci-dessus étant parfaitement appréciés lorsqu’ils ne sont pas pris dans un sens métaphorique ...

. Voici comment l’A.L.S. permet d'éclairer ce phénomène (voir l’article de Marges Linguistiques Linguistique et psychanalyse : pour une approche logiciste) :

- L’attitude du parent devant l’enfant idéalisé met en jeu certains verbes exprimant les moyens de conserver un tel enfant, entre autres :

  • posséder, maîtriser
  • garder, protéger, enfermer, retenir, contenir, isoler, incorporer (verbe le plus souvent métaphorisé en manger)
  • nourrir, remplir, etc.,

. Ainsi l'enfant nourrit métaphoriquement la mère et celle-ci lui témoigne son amour (parfois dévorant ...) en le nourrissant réellement puisque rien ne lui est plus précieux que le maintien en vie de son rejeton.

. Par la suite tous les mots contenant le trait "comestible" seront inconsciemment valoriséspar cet enfant devenu adulte.

- A l'inverse, l’attitude du parent devant l’enfant non désiré, rejeté, met en jeu certains verbes exprimant les moyens de s'en débarrasser, entre autres :

  • déplacer, remuer, secouer, éloigner, écarter, chasser, (faire) sortir (verbe parfois métaphorisé en vomir)
  • affamer, vider de sa substance, etc.,

. L'enfant ne peut alors représenter métaphoriquement une bonne nourriture pour la mère, et celle-ci fantasme qu'ele préfèrerait ne pas le nourrir, qu'elle ne le fait que par obligation légale (cf la célèbre "anorexie hystérique", qui dans les cas de rejet encore plus massif tend vers "l'anorexie mentale", à la limite de la psychose). La mère du poète maudit le dit très clairement dans Bénédiction (Baudelaire, Les Fleurs du Mal) :

                                 « Ah ! que n'ai-je mis bas tout un nœud de vipères,
                                 Plutôt que de nourrir cette dérision ! »

. Ici, à l'inverse du cas de l'enfant idéalisé, tous les mots contenant le trait "comestible" seront inconsciemment dévalorisés par cet enfant devenu adulte, qu'il s'agisse de manger, d'être mangé, de se manger (se nourrir de sa propre substance) ou de faire manger.

. Ces mots pourront désormais servir, dans le vocabulaire extraverti, à décrire des situations négatives : « se faire bouffer », « passer à la casserole », « être le dindon de la farce », etc.

. Donner à manger à quelqu'un devient alors dans les métaphores du parler extraverti (où l'argot comme nous le montrerons tient une place spéciale) un sort très négatif, ce qui rend compte de ces noms de coups et de projectiles mortels métaphorisés par des aliments, ainsi que des mots ou expressions dévalorisantes ironiques ou injurieuses à contenu alimentaire vus plus haut.

. Dans l'article cité plus haut, nous invoquons cette même explication "également dans des synonymies inexplicables cognitivement".
 

"Ainsi : L'article MORFLER du Dictionnaire du français non conventionnel indique :  « (1) recevoir (des coups, une balle) : de la série Morfiler, "manger", par passage métaphorique à "prendre" (cf déguster). (2) parler, avouer, dénoncer : sens incompréhensible. Il doit s'agir d'une confusion entre MORFLER et MOUFTER (parler) ». (souligné par nous)

Or on peut, sans recourir à cette hypothèse de la confusion, décrire grâce aux séries les deux sens de MORFLER. Il existe en effet un paradigme : « (passer/se mettre) à table », « manger le morceau », attestant que l'argot, langue de rejetés, donc « extravertie », désigne souvent la trahison par des termes empruntés à la série adverse, ce qui est le cas de MANGER et de ses synonymes, dont MORF(I)LER." [fin de citation]

. D'ici quelque temps nous aborderons la question de la relation entre les "choix" alimentaires (inconscients) et le type de parler, ce qui donnera lieu à l'élaboration d'un "arbre de décision" pour ces choix, et d'autre part nous poursuivrons l'analyse des expressions encore non traitées.

Autres billets sur des thèmes voisins :

Le petit jeu des proverbes vus par l'A.L.S.

Exemples de reformulations d'un parler dans l'autre

À propos des "dialogues de sourds"

La vie et la mort vues par l'A.L.S.


[à suivre ...]





N'oubliez pas de visiter le reste de ce site !

 



Merci de bien vouloir laisser un commentaire ci-dessous
 


 

Commentaires de l'ancienne version du blog :


 

1. Le jeudi 25 août 2005 à 14:22, par Peter Tame

Quel est le sens de l'expression 'se fendre la poire' ?
rire aux éclats ?
e.g. 'Lance Armstrong se fend la poire... ' (de France Inter - la revue de presse d'il a y quelques jours.)

Peter Tame.

 


Merci de bien vouloir laisser un commentaire ci-dessous



Français
L'A.L.S. (Analyse des Logiques Subjectives) est une méthode d’analyse des mots (lexèmes) d’un texte parlé ou écrit, inspirée par la psychanalyse, qui permet, sans recourir au non-verbal (intonations, gestes, mimiques), d’avoir une idée de la personnalité de l’auteur et de ceux qu’il peut espérer persuader ou séduire.

English
A.L.S (Analysis of Subjective Logics) is an analytical method concerned with the words (lexical items) of a spoken or written text. Drawing on psychoanalysis, it allows one, without resorting to the non-verbal (intonations, gestures, mimics, etc.), to get an idea of the personality of the author as well as of those one expects to persuade or to entice.

Deutsch
Die A.L.S (Analyse der Subjektiven Logiken) ist eine Untersuchungsmethode der Wörter (lexikalische Einheiten) eines gesprochenen oder geschriebenen Textes, mit einer Inspiration der Psychoanalyse, der erlaubt, ohne sich an das Nichtverbale (Intonationen, Bewegungen, Mimiken, u.s.w.) zu wenden, eine Idee der Personalität des Autors und derjenigen zu bekommen, die er zu überreden oder zu bezaubern hofft.

Português
A A.L.S. (Análise das Lógicas Subjetivas) é um método de análise das palavras (unidades lexicais) de um texto falado ou escrito, inspirado pela psicanálise, que permite, sem recorrer ao não-verbal (intonações, gestos, mímicas, etc.), ter uma idéia da personalidade do autor e daqueles que ele pode esperar persuadir ou seduzir.

Español
El A.L.S. (Análisis de las Lógicas Subjectivas) es un método de análisis de las palabras (lexemas) de un texto hablado o escrito, inspirado por la psicoanálisis, que permite, sin recurrir al no verbal (intonaciones, gestos, mímicas), tener una idea de la personalidad del autor y de aquellos a los que puede esperar persuadir o seducir.

Italiano
L'A.L.S. (Analisi delle Logiche Soggettive, è un metodo di analisi delle parole ("lexèmes") di un testo parlato o scritto, ispirata per la psicanalisi, che permette, senza ricorrere al no-verbale (intonazioni, gesti, mimici), di avere un'idea della personalità dell'autore e di quelli che può sperare di persuadere o sedurre.

 


 

Résumé : Blog de diffusion de textes et de discussions autour de l'Analyse des Logiques Subjectives, méthode linguistique originale d'analyse de discours partant des métaphores courantes et de la psychanalyse.

Abstract : Blog about "Analysis of Subjective Logics ", an original linguistic approach in discourse analysis.


 

Mots-clé : analyscience, linguistique, analyse de discours, sémantique, microsémantique, microsémantique du fantasme, logique de la déraison, lexicologie, subjilecte, métaphore, paradiastole, isotopie subjective, homonyme, homonymie, pseudosynonyme, pseudosynonymie, psychanalyse, Lacan, Réel Symbolique Imaginaire, psychologie, psychologie sociale, psychose, paranoïa, schizophrénie, rhétorique, argumentation, épistémologie, logique, logique libre, poésie, littérature, surréalisme, antiphilosophie, Charles Baudelaire, traduction, malentendu, dialogue de sourds, expressions figées, Jean-Jacques Pinto, Jean-Claude Milner, L’Œuvre claire, Albert Camus, Marie Cardinal, Amélie Nothomb, Georges Brassens, Henry Miller, Georges Bataille, Michel Leiris, Parménide, Montaigne, hystérie, obsession, phobie, angoisse, inconscient, formations de l'inconscient, rêve, rébus, lapsus, oubli, acte manqué, mot d'esprit, interprétation, Cyrano de Bergerac, Aragon, Nietzsche, Mallarmé, Schreber, subjiciel, points de vue, la subjectivité comme artifice, prothèse psychique,homéopsychie, subjectivité artificielle, machina subjectiva, argot, Luce Irigaray, Hélène Cixous, Gilles Deleuze, Félix Guattari, Jean-François Lyotard, propagande, propagande et psychanalyse, psychanalyse et propagande, neurosciences, neurosciences et psychanalyse, psychanalyse et neurosciences, approche logiciste, Jean-Claude Gardin, cognisème, subjisème, galiléisme, galiléisme étendu, science galiléenne, identification cognitive, identification subjective

 


Keywords : analyscience, linguistics, "discourse analysis", metaphor, semantics, microsemantics, microsemantics of phantasy, logics of irrationality, lexicology, subjilecte, metaphor, paradiastole, subjective isotopy, homonym, homonymy, pseudo synonym, psychoanalysis, Lacan, Real Symbolic Imaginary, psychology, social psychology, psychosis, paranoia, schizophrenia, rhetorics, argumentation, epistemology, logics, free logics, poetry, litterature, surrealism, antiphilosophy, Baudelaire, translation, misunderstanding, frozen expressions, Jean-Jacques Pinto, Jean-Claude Milner, L’Œuvre claire, Albert Camus, Marie Cardinal, Amélie Nothomb, Georges Brassens, Henry Miller, Georges Bataille, Michel Leiris, Parménide, Montaigne, hysteria, fixed idea, phobia, anxiety, unconscious, dream, rebus, Cyrano de Bergerac, Aragon, Nietzsche, Mallarmé, Schreber, subjiciel, machina subjectiva, Luce Irigaray, Hélène Cixous, Gilles Deleuze, Félix Guattari, Jean-François Lyotard, propaganda, propaganda and psychoanalysis, psychoanalysis and propaganda, neurosciences, neurosciences and psychoanalysispsychoanalysis and neurosciences, logicist approach, Jean-Claude Gardin, cogniseme, subjiseme, galileism, extended galileism, extended galileanism, galilean science, cognitive identificationsubjective identification


Schlüsselwörter : Analyscience, Linguistik, Redeanalyse, Metapher, Psychoanalyse, Lacan, Psychologie, soziale Psychologie, Psychose, Paranoia, Schizophrenie, Rhetorik, Argumentation, Epistemologie, Poesie, Literatur, Baudelaire, Übersetzung, Mißverständnis, starre Ausdrücke, Jean- Claude Milner, Albert Camus, Marie Cardinal, Amélie Nothomb, Georges Brassens, Henry Miller, Parménide, Cyrano de Bergerac, Aragon, Nietzsche, Mallarmé, Schreber, Hysterie, Zwangsvorstellung, Phobie, Angst, Unbewusstes, Traum, Rebus, subjiciel, machina subjectiva

Palavras-chaves :



Parola-chiave : analyscience, linguistica, analisi di discorso, metafora, psicanalisi, Lacan, psicologia, psicologia sociale, psicosi, paranoia, schizofrenia, retorica, argomentazione, epistemologia, poesia, letteratura, Baudelaire, traduzione, malinteso, espressioni idiomatiche, Jean-Claude Milner. , Albert Camus, Marie Cardinal, Amélie Nothomb, Georges Brassens, Henry Miller, Parménide, Cyrano de Bergerac, Aragon, Nietzsche, Mallarmé, Schreber, isterismo, ossessione, fobia, angoscia, inconscio, sogno, rebus, subjiciel, machina subjectiva

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Anne - Lise 15/04/2009 08:49

Oui , se fendre la poire, veut dire rire de bon coeur ..Pour comprendre ces expressions, et avoir parfois leur équivalence dans d'autres langues, il existe un excellent sire :http://www.expressio.fr/bonne chance à votre site ..Je suis en train de le visiter , c'est beaucoup de travail ..Bravo ...Je vous invite à venir sur le forum auquel je participe ..Certe, il faut s'inscrire, mais ça va très vite www.passions-hobbies.frC'est un forum de papotage à propos de tout et n'importe quoi, un pur bonheur de convivialité ...Bravo encore pour tout votre siteAnne Lise